IRRIGATION
PLASTICULTURE
CONTENANTS
Bioplus Residential Equipment
Free shipping on orders over $200

Magasiner par catégorie

Magasiner par catégorie

Valve d'arrêt de cycle CSV1A

Votre prix
350,00 $
Votre prix
350,00 $

En stock

Valve d'arrêt de cycle CSV1A

No. de produit Dimension Type Pression Pression
d'arrêt max
Température
max
Débit Maintient la pression
de sortie constante
IV CSV1A1"Fileté15-150 PSI
Disponible aussi 150-300 PSI
400 PSI180° F
82° C
1-25 gpmOui

Les modèles de valve d'arrêt de cycle CSV1A sont des valves de commande de pompe qui ajustent automatiquement le débit d'une pompe afin de respecter les exigences en matière de débit variable.

En aval des valves CSV1A la pression demeure constante tant que la demande se situe entre les limites inférieure et supérieure de la valve. Les valves CSV1A de 1 po (2,5 cm) gèrent de 1 à 25 g/min.

Alors que les débits varient, le changement de pression fait en sorte que la valve à l'intérieur de ces modèles module plus près ou plus loin du siège de la valve, ce qui permet à la pompe de respecter exactement votre demande et à la pression en aval du RAC de demeurer constante selon la chute de pression. 

Lorsque le système n'est plus soumis à une demande, la pression commence à monter et la valve se colle sur le siège de la valve. La valve et le siège sont conçus de façon à ne jamais sceller complètement. Les dimensions du siège sans fermeture ont pour but de permettre un débit d'environ 1 g/min sur les valves de 1 po (2,5 cm) ou de 5 g/min sur la valve de 1 ¼ po (3,2 cm). Alors que le débit continue plus loin que le siège, l'eau commence à remplir le réservoir en aval du RAC. Alors que le réservoir se remplit lentement, la pression du système monte lentement à la pression d'arrêt du pressostat. (Remarque : La pression d'arrêt du pressostat doit toujours être supérieure à la pression constante du RAC.)

Sans égard aux dimensions du réservoir, pendant qu'il se remplit, la pression en aval du RAC monte au point d'arrêt du pressostat et la pompe s'arrête.

Lorsqu’un débit est de nouveau demandé du système, le réservoir se vide et le pressostat met la pompe en marche.

Les modèles CSV1A sont à double filetage et offerts en configuration NPT femelle de 1 po (2,5 cm) et NPT mâle de 1 ¼ po (3,2 cm). On peut régler le modèle « 1A » de 15 à 150 lb/po² (150 à 300 lb/po² offert).

La pression différentielle maximale ne peut pas dépasser 125 lb/po² dans ces valves (la différence entre la pression d'entrée et de sortie). Remarque : Dans de nombreuses applications de pompe, on ne doit jamais partager un RAC avec d'autres pompes. Chaque pompe doit avoir sa propre valve.



Matériaux

  • Acier inoxydable 304 
  • Cage à ressorts en thermoplastique moulé
  • EPDM avec membrane dotée d'une garniture en Dacron
  • Cartouche en acétal remplaçable


Pression − température

  • Température max. de 180°F
  • Hauteur vanne fermée max. de 400 lb/po²
  • Pression réglable de 15 à 150 lb/po² avec réglage de 150 à 300 lb/po² offert
  • Pression différentielle max. de 125 lb/po²


Caractéristiques

  • Plage de débits entre 1 et 25 lb/po²
  • Débit variable avec pression réduite
  • Débit de remplissage du réservoir de 1 g/min
  • Les pièces internes résistent à la corrosion et se trouvent dans une cartouche à chargement instantané
  • Filetage NPT femelle de 1 po (2,5 cm)
  • Filetage gaz de 1 ¼ po (3,2 cm)
  • 2 orifices collecteurs de ½ po (1,3 cm) et 1 orifice collecteur de ¾ po (1,9 cm) 

Qu'est-ce que la valve d'arrêt de cycle?


La valve d'arrêt de cycle (Cycle Stop Valve) est une valve de commande de pompe breveté qui produit une pompe à pression constante à débit variable avec la plupart des pompes standard à vitesse constante.

Installé entre la pompe et votre système d'eau, la valve d'arrêt de cycle (RAC) étrangle automatiquement le débit d'une pompe de façon à respecter les demandes des clients en matière d'eau.

La diminution des gallons par minute entraîne également une réduction du débit en ampères puisque c'est le poids de l'eau qui détermine la puissance en cheval-vapeur ou l'intensité de courant électrique nécessaires et non la pression.

Le RAC maintient une pression constante pour l'utilisateur d'eau lorsque la demande respecte la plage recommandée pour le modèle de valve utilisé.

Il est entièrement mécanique et actionné par la pression. Aucune électricité nécessaire.

Les pompes à vitesse constante ont maintenant la capacité de fournir une pression constante lors de diverses situations de demande, et ce, sans commandes dispendieuses, énormes réservoirs sous pression ou châteaux d'eau. Les pompes dotées d'un RAC peuvent fonctionner sans risque à partir de 1 g/min jusqu'au maximum que la pompe peut produire.

Le RAC arrête le cyclage de la pompe, élimine le coup de bélier, prolonge la durée de vie de la pompe et réduit les coûts énergétiques par rapport à un système qui active et désactive les cycles de façon excessive lorsque la demande varie.



Contre-pression?


Augmenter la contre-pression ne fait pas travailler les pompes plus fort, même si cela semble contraire à la logique. Un cheval-vapeur représente la mesure de la puissance nécessaire pour soulever 33 000 lb (14 969 kg) de poids (ou 3 750 gallons) de 1 pi (0,3 m) en une minute. Les gallons et le poids représentent la même chose pour la pompe. Lorsqu'une valve réduit le débit de la pompe, la contre-pression augmente. De plus, lorsque la contre-pression augmente, les gallons ou le poids diminuent. Tandis que le poids ou les gallons de l'eau soulevés par la pompe diminuent, il en va de même avec la consommation énergétique, l'intensité de courant ou les chevaux-vapeur. Un excès de contre-pression est un sous-produit des chevaux-vapeur. La contre-pression fait en sorte que les pompes exigent moins, et non plus, d'intensité de courant. Une intensité de courant moindre signifie que les moteurs en fonctionnement sont moins chauds, consomment moins d'électricité et durent plus longtemps.



Débit minimum?


Bien que les valves d'arrêt de cycle font augmenter la contre-pression des pompes au besoin, ils ne laissent jamais la contre-pression augmenter à une hauteur vanne fermée. La valve d'arrêt de cycle ne se ferme jamais complètement. De l'eau circule toujours dans la valve, même lorsqu'il est en position de fermeture complète. Ce débit est dérivé des exigences minimales en matière de refroidissement de la pompe et du moteur. Les grandes pompes submersibles peuvent fonctionner avec des débits beaucoup plus bas que 0,5 pi (0,15 m) par seconde. Les diagrammes des débits pour les moteurs à COURANT À PLEINE CHARGE ne sont pas pertinents pour les moteurs qui tirent une moyenne de 60 % de pleine charge. Alors que la contre-pression augmente jusqu'à ce que la pompe ne pompe qu'un débit minimum, l'intensité de courant diminue, ce qui dégonfle le moteur. Lorsqu'il ne tire que 50 % à 60 % de pleine charge, le moteur dégonflé peut pomper de l'eau chaude sans risque jusqu'à 140 degrés selon les diagrammes. Si un moteur dégonflé peut pomper de façon sécuritaire toute quantité d'eau à 140 degrés, alors une infime quantité d'eau froide (86 degrés ou moins) empêchera facilement la surchauffe du moteur. Les fabricants de moteurs ne fournissent pas de diagrammes de refroidissement minimal pour les moteurs dégonflés. L'expérience au fil des années a maintes fois prouvé que les moteurs tels que ceux submersibles de 50  HP chuteront de 77 A à environ 40 A lorsque la pompe est limitée à un débit de 5 g/min. Ce débit de 5 g/min d'eau à 70 degrés qui passe dans le moteur fait augmenter la température à 78 degrés. Une température de 78 degrés n'approche même pas l'eau à 131 degrés qui, selon les diagrammes, peut refroidir sans risque un moteur de 50 HP lorsqu'il est dégonflé de 40 %. Des turbines et pompes centrifuges à plein régime peuvent même fonctionner à des débits minimums inférieurs lorsque leurs moteurs sont refroidis par l'air. Le moteur et le ventilateur continuent de tourner à plein régime (T/M), ce qui permet de garder un moteur uniquement à 60 % de courant à pleine charge très froid.



Repos des pompes et moteurs?


Les pompes et moteurs sont conçus pour un fonctionnement en continu et ne nécessitent pas de périodes de repos, ce qui signifie qu'ils durent plus longtemps lorsqu'ils fonctionnent en continu que lorsqu'on leur fait faire des cycles. Un moteur qui tourne à une intensité de courant faible 24 heures sur 24 consomme moins d'électricité qu'un même moteur à pleine charge et effectuant des cycles marche/arrêt environ toutes les dix minutes. La plupart des défaillances de moteurs et pompes se produisent lors de la mise en marche. L'alimentation en courant peut représenter six fois l'intensité de fonctionnement normale. La mise en marche met à l'épreuve tous les éléments de la pompe et du moteur. Les enroulements, paliers, arbres, roues, cannelures, accouplements, panneaux et même la génératrice de l'entreprise d'électricité sont mis à l'épreuve lors de chaque mise en marche d'une pompe. Tous ces problèmes disparaissent une fois que le moteur fonctionne. Le bon sens veut que moins il y a de mises en marche et d'arrêts, plus la durée de vie du moteur et de la pompe sera longue.



Équipement à démarrage souple?


Certaines compagnies d'électricité exigent le démarrage souple pour les grands systèmes à chevaux-vapeur. Les valves d'arrêt de cycle éliminent complètement le coup de bélier avec ou sans équipement électrique à démarrage souple et fournissent également la même mise en marche à vide que pour l'équipement électrique à démarrage souple, ce qui permet de réduire la facture d'électricité lorsqu'une prime de puissance est comprise.



Cavitation?


Limiter la sortie d'une pompe au moyen d'une valve réduit le NPSH requis.

Le NPSH disponible augmentera alors que le débit diminue. Augmenter le NPSH disponible et/ou diminuer le NPSH requis permet de réduire les risques de cavitation. Il peut y avoir de l'eau recirculée de la sortie à l'entrée d'une roue en présence d'un débit faible. La dérivation de 5 g/min qui sort de la valve d'arrêt de cycle empêche cette eau recirculée de chauffer la pompe. De l'usure semblable à la cavitation peut se produire lorsque la pompe choisie présente un problème d'eau recirculée, comme une bague d'usure desserrée. Les pompes fabriquées à partir de matériaux haute résistance résistent mieux à l'usure par cavitation. Lorsqu'il est doté d'un pilote de maintien de pression supplémentaire, la valve d'arrêt de cycle peut également contrôler la cavitation à des débits élevés en limitant le débit maximum de la pompe.

Rédigez votre propre commentaire

Quelle note donneriez-vous à ce produit ? *

  1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles 5 étoiles
Appréciation générale